Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 20:35

Le blog de la CGT Educ'action 53 change d'adresse.

Retrouvez-nous sur : http://cgteduc53.blogspot.fr/

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 08:13
Suivez-nous également sur Facebook : CGT Educ-Mayenne
Partager cet article
Repost0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 18:59
Partager cet article
Repost0
cgteduc53 - dans Organisation
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 20:35
Le guide syndical CGT Educ'action rentrée 2014 est paru

Pour le lire en ligne : cliquez ici

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 20:19
Mort d'une collègue à Albi

La CGT Educ'action, devant le meurtre d'une enseignante à Albi, tient à exprimer son émotion et sa tristesse devant un tel drame.

Elle présente toutes ses condoléances et apporte tout sa solidarité à la famille de notre collègue, à ses proches et plus largement à la communauté éducative de l'école et de la ville.

Il n'est pas de mots pour exprimer l'horreur d'un tel acte. L'heure est aujourd'hui au recueillement et à la solidarité.

Montreuil, le 7 juillet 2014

Partager cet article
Repost0
cgteduc53 - dans Premier degré
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 09:14
Vers une disparition du brevet des collèges ?

Le Conseil Supérieur des Programmes (CSP), dans ses préconisations rendues publiques mardi 10 juin 2014, souhaite remettre en cause le Diplôme National du Brevet (DNB). Pour le CSP, il s'agirait de mettre en place une procédure unique qui, à la fois, valide le DNB et le Socle Commun de Compétences (SCC). Certains membres du CSP parlent tout simplement de supprimer le DNB.

Pour la CGT Éduc'action, la question de l’évaluation ne peut se limiter à la définition d’un Brevet dont l’obtention est subordonnée à l’acquisition du SCC, a fortiori si une procédure unique valide à la fois le DNB et le SCC, comme le préconise le CSP.

La CGT Éduc'action rappelle son opposition à la réduction de la scolarité obligatoire au SCC.
Loin d'assurer à tous les élèves une base commune, le socle conduit les enseignant-e-s à proposer une éducation au rabais aux élèves en difficulté et une éducation plus ambitieuse aux élèves les plus initiés.
Le socle a peu de rapport avec l'émancipation personnelle que le système scolaire doit permettre.
Pour la CGT Éduc'action, le socle commun ne saurait se résumer à un minimum de savoirs pour les enfants des milieux populaires. Il possède aussi une dimension économique, celle d’une École de l’employabilité, basée sur les compétences patronales. Enfin, il porte une volonté idéologique, celle de la transmission aux élèves des valeurs dominantes. Ces deux éléments ne sont pas nouveaux, mais sont aggravés par le socle commun.
Pour la CGT Éduc'action, il s’agit de sortir de la transmission de la culture dominante, au bénéfice de la construction d’une culture commune émancipatrice, libérée de tout rapport de domination, dans le cadre d’une co-production des savoirs.

Pour la CGT Éduc'action, l'évaluation telle qu’elle est pratiquée, inscrit les élèves dans une idéologie de la performance, de la sélection et de la concurrence. Une évaluation ne peut être utile pour l'élève que si, par la suite, elle amène à une aide qui lui permettra de progresser et de comprendre ses difficultés. Cela demande donc des moyens humains supplémentaires pour former des groupes de remédiation.

Montreuil, le 10 juin 2014

Partager cet article
Repost0
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 19:48
La lettre de la CGT Educ'action 53 (juin 2014) est parue

Au sommaire :

- Défense des décrets de 1950

- Rythmes scolaires et carte scolaire en Mayenne

- Boycott du LPC

- La victoires des EVS/AVS du 53

- La situation des stagiaires

- Un point sur les non-titulaires

A lire absolument !

Partager cet article
Repost0
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 07:54
Rentrée 2014 : une circulaire dans la continuité

La CGT-Éduc'action prend acte de la publication de la circulaire de la rentrée 2014 par Benoît Hamon. Elle n'a été invitée à aucune réunion préalable pour en discuter, ce qui n’est pas le cas de toutes les organisations syndicales...

Au moment de la publication de la circulaire, la CGT-Éduc'action discutait, lors de son congrès national, du projet d'école quelle va porter dans la lutte et dans les débats avec les personnels. Force est de constater que nous sommes très loin de ce que la CGT veut comme école !

Le ministre entend, ainsi, développer encore plus l'apprentissage renforçant une concurrence déloyale contre l'enseignement professionnel initial dans les lycées professionnels.

La réforme annoncée de l'éducation prioritaire reste floue et consiste surtout, en l'état, en un rétrécissement de fait du champ de celle-ci.

La partie sur la "construction d'une mémoire collective" nous laisse plutôt dubitatifs : tout axer sur les commémorations avec le concours du ministère de la Défense, procède d'une vision plutôt caricaturale de l'enseignement de l'histoire dans les écoles, collèges et lycées.

Nous notons, enfin, avec surprise l'annonce d'un "aménagement" des Contrôles en Cours de Formation (CCF), sans que nous n’en ayons été au préalable informés. Sur ce sujet, la CGT Éduc'action demande à être reçue en urgence par le ministre de l'Éducation nationale afin de lui faire part de ses propositions discutées lors de son congrès national.

Nous ne détaillerons pas l'ensemble des mesures de la circulaire de rentrée dans ce communiqué. Nous constatons simplement que Benoît Hamon se contente de mettre en musique les mesures de son prédécesseur, mesures que nous avons dénoncées, pour la plupart, comme n'améliorant pas la situation des élèves et des personnels.

Montreuil, le 27 mai 2014

Partager cet article
Repost0
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 16:02
La pré-rentrée des enseignantEs reportée au 1er septembre 2014

Communiqué de la CGT Educ'action, 16 mai 2014

La CGT Éduc’action prend acte de l’annonce du ministre de l’Éducation nationale, ce 16 mai 2014, du report de la prérentrée des enseignantEs au 1er septembre 2014 et de la rentrée des élèves au 2 septembre 2014.

Cette information a été publiée dans la presse dès le 15 mai 2014, sans que les organisations syndicales ne soient officiellement informées par le ministère.

La CGT Educ’action avait demandé cette modification du calendrier scolaire.
Une pétition intersyndicale avait été massivement signée par les personnels sur ce sujet.

La CGT Educ’action avait soulevé, dès le début, les problèmes d’organisation engendrés par une prérentrée le 29 août 2014. Nous ne pouvons donc que nous féliciter de la prise en compte de notre demande par le ministre.
Celui-ci doit réorganiser le calendrier scolaire 2013/2014, mais aussi ceux des années scolaires 2014/2015 et 2015/2016…

Le ministre a annoncé que cette pré-rentrée serait rattrapée : nous pouvons déjà dire que nous nous y opposerons.
La seule discussion nécessaire serait de permettre une véritable alternance 7 semaines de cours/2 semaines de congés, et donc de discuter du zonage des vacances scolaires.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 14:53
Toutes et tous en grève et dans les manifestations le 15 mai

A Laval, rassemblement à 17h00, place du jet d'eau

Face à l’absence de négociations salariales dans la fonction publique et la dégradation de l’emploi public, cinq millions de fonctionnaires sont appelés à se rassembler, à manifester, le 15 mai prochain, à l’appel de sept organisations syndicales (CGT, CFDT, CFTC, FSU, Solidaires, Unsa, FA-FP).

Concernant la politique salariale, les syndicats de fonctionnaires dénoncent le blocage de la valeur du point d’indice, le ralentissement des avancements, stagnation des grilles[ indiciaires. « La politique salariale privilégie l’individualisation des rémunérations au détriment du dispositif collectif. La part des primes et indemnités augmente par rapport au traitement de base ».

Sur le volet de l’emploi, ils dénoncent « la précarisation de l’emploi public et la multiplication des emplois à temps incomplet ».

« Pour tous et partout sur le territoire », les organisations syndicales réclament « des services publics efficaces qui répondent aux besoins d’aujourd’hui et qui anticipent ceux de demain. »

Partager cet article
Repost0